-F-

 

 

Fazer, par Samuel

fazer?
chui sur que je te pose aux point more lol.-)
nan serieux t'a pas confondu la poel avec ta fazere vu le poumon que c'est ,aller va en pharamacie et ahcete un truc contre l'asme
chiche chiche .-))
on pas idee de cuaser bagniol ici c'est un vri scandale
je fait apelle a tous pour une manif lol

C'est pas con...

 

Férocité, par X

>Un autre... Le goudron et les plumes, vite !

>>>>>> Gueulante: >>>>>>>>
Mouais... "2nd degré... se faire pourrir c'est normal... etc."
Vous pourriez peut être admetre que ca n'amuse que vous, ce pourrissage ?
Vous vous connaissez suffisament entre vous pour savoir interpreter le ton de vos messages, fort bien, mais nous n'en sommes pas tous capable (je dois donc partir, pour ça ?).
Mais avez vous réfléchi que ce forum est "PUBLIC", tant qu'on y parle de "moto" ?
Avez vous reflechi que peut être vous formez la majorité parlante de ce forum uniquement parce que vous faites fuire les nouveaux à cause d'un ton inaccessible et cassant ?
Oui c'est du Nieme degré, mais inaccessible pour ceux qui n'ont pas votre longue expérience FRM, pour ceux qui n'ont pas appris à interpréter le ton du forum comme vous, après plusieurs années d'entrainement au décodage des multiples degré de vos conversations.
Pour ceux qui ne peuvent pas passer 2 heures par jour pour tout lire de frm, afin de comprendre le contexte dans lequel interpreter vos vannes pour qu'elles ne soient pas méchantes.
Moi ca me fatigue, et je ne venais pas ici pour ça, mais plutot pour lire des experiences de motards, sans hypocrisie autour de la vitesse, avec de l'objectivité.
Des petites vannes, oui, mais pas de la private joke systématique, mechantes à 90% des interpretations possibles, bien que systematiquement "ah bah non, t'es con, c'est sur les 10% pas méchant qui reste qu'il fallait interpreter: t'as pas su trouver le bon degré d'interpretation".
Bah moi je débarque sur frm il y a plusieurs mois, et apparement, vous nous imposez de jouer des coudes pour s'integrer.
Moi, je voyais plus ça comme une salle de repos, un endroit sympa, pour écouter des histoires tant qu'on ne peut pas partager les notres, par manque d'experiences et surtout par peur de se faire détruire parce qu'on raconte quelque chose de "neuneu" (j'mexcuse, j'ai que 2000Km au compteur)
Et pourtant, le partage d'experience, C'EST la vocation de cet endroit.
Mais l'ambiance est trop inaccessible a cause des piliers de bars permanent de l'endroit, qui font planer leur ambiance toute aussi inaccessible, mais surement très bonne entre eux.
Ca ne va pas dans le sens du partage.
Néanmoins, tout va pour le mieux pour vous, puisque je pense que nos petites histoires de jeuno ne vous interesse pas, vu avec quel férocité de Nième degré vous vous amusez à nous faire fuire.

"Reviens petit, c'était pour de rire !!!!"

 

Fiabilité (1), par Pierre

>> qu'une marque est réellement très fiable dans tous ses modèles,
>>
je parlerais d'Honda, mais surement pô BM.
> Et, par exemple, le changement de moteur des Varadéro ?
> Enfin bon, je crois que ce qui énerve Cherge en fait, c'est la

>
généralisation, ou quelque chose dans le genre...

Ouais, je crois auchi ;0).
Franchement, des assertions du genre "Les Honda sont les plus fiables" c'est pas plus crédible que de prétendre que les "Brésiliennes ne connaissent pas le péché" (comment, ça n'a rien à voir ;0) ?).
La seule bécane qui m'ait laissé sur le bord d'une autoroute de l'Auvergne était une R80R (arbre de sortie de boîte out).
Et alors ?
J'ai eu plusieurs autres BM avant et après (et d'ailleurs en ce moment, je roule sur une superbe machine, évolution diabolique d'un tronblon moche de chez moche ;o) ) et aucune d'entre elles n'a jamais présenté de panne sérieuse.
La seule chose que ça prouve, c'est que les BM sont fabriquées avec sérieux, avec des standards de qualité équivalents à ceux des Japonais.
AMHA la réputation de "Fiabilité légendaire des BM" est due au fait que leur SAV bosse avec sérieux mais aussi parce que ces machines sont depuis longtemps le choix de pas mal de gros rouleurs.
La marque construit des routières (rapides ou non), pas des missiles intergalactiques.
Elles font outil, pas jouet.

 

Fiabilité (2), par Benoit

> Félicitations, ya la réponse dans la question.
> D'un côté un moteur mal étudié qui pétait, de l'autre un joint de

>
culasse mal adapté qui suintait.
> Ceci dit, au prix d'une béhème, gueuler haut et fort est un minimum,
> faut pas se gêner.

Salut, t'es vraiment d'une mauvaise fois incroyable.
Le moteur n'était pas mal étudié, il y avait simplement une pièce mal fabriquée (mais pas mal conçue, nuance).
Il ont changé tout le bouzingue (voire même la moto complète) uniquement pour ne pas laisser le doute sur la fiabilité après réparation.
Depuis RAS.
Je ne suis pas particulièrement pro Honda (j'en ai jamais eu) je ne suis pas particulièrement anti BM (j'aimerai si j'en avais les moyens en avoir une) mais la réponse de BM sur les problèmes de fiabilité des boites de vitesse série R ou des boîtiers d'allumage série K ou encore sur les joints de culasse des séries R.... n'est pas aussi convainquante.
Elle est surtout catastrophique compte tenu de l'image de fiabilité qu'avait BM.
Si ca ne décourage pas des fanatiques de la marque, ca refroidit pas mal le type comme moi roule en japonaise et en n'a jamais eu.

 

Fiabilité (3), par Laurent

> Maintenant, fiable ne veut pas dire que çà ne tombe *jamais* en
>
panne, çà veut dire que çà tombe *moins souvent* en panne, et
>
qu'il y a *moins* de _probabilités_ que çà tombe en panne.
> Tout est une question de vocabulaire, mon cher, à défaut, utilisez

> un dictionnaire. :))

Ben justement, a ce sujet y'a une petite citation d'antoine sur la mécanique qui me fait toujours rire, c'est "nautique" mais adaptable a la moto :-))
"Toute mécanique particulièrement nautique, même la plus simple, connaît un état normal, naturel, stable, appelé "LA PANNE" . On peut dans un certain cas, et pour une durée toujours limitée, la maintenir dans un état anormal et parfaitement instable, appelé "ETAT DE MARCHE"."

 

Filetage, par Gilles

> Et en perçant, y'a des chances de niquer le filetage.
> Pour pas riper, faudrait une perceuse à colonne.
> Donc, si j'arrive à percer, faudra refaire un filetage.

Niet !
Il faut que tu perce à un diamètre assez petit par rapport à ta vis.
p.ex. pour une vis de 8 tu perces à 4.5 ou 5 maxi, bien au centre en ayant marqué l'attaque au pointeau.
De cette manière tu ne touches pas au carter et (en principe) le taraudage reste nickel.
Une fois que ta vis est percée de par en part tu peux l'extraire avec un extracteur (qui l'eu cru ?) qui ressemble à un foret un peu conique avec un pas à gauche.
L'idéal c'est l'extracteur Facom qui est une tige légèrement cannelée que tu enfonces dans le perçage de la vis et qui a l'avantage de ne pas "dilater" la vis quand tu forces.
Mais c'est rare et donc cher pasque ça ne se vend qu'en coffrets qui font toute une tripotée de diamètres..
Si le taraudage est nase, ce qui pourrait être l'origine du coincement de la vis, la il ne te reste plus que le retaraudage ou l'hélicoil.
Ce dernier à toutefois l'avantage de nécessiter un reperçage moins gros (parfois il n'y a pas beaucoup de viande autour du trou d'origine) et surtout, s'il est bien fait, il est beaucoup plus costaud qu'un taraudage direct dans l'alu.
Dans certains cas, on monte même des hélicoil d'origine sur des pièces en aliage léger qui doivent être démontées souvent.
J'oublie un truc utile: comme ta vis en acier a un coef de dilatation nettement plus faible que l'alu de ton carter, tu as intéret à chauffer ce dernier avant de commencer à forcer.
Tu fais ça délicatement et très progressivement au chalumeau camping gaz, en chauffant une zone assez grande autour de ton taraudage foireux.
La bonne température c'est quand tu ne peux laisser la main que 1 ou 2 secondes.
Attention toutefois à ne pas foutre le feu à ta charette et à ne pas cramer un joint, un cable ou un bout de plastique qui trainerait dans le secteur!!!
La dilatation est isotropique, càd qu'elle est identique dans tous les sens donc le diamètre de ton taraudage, s'il fait 8 au départ va passer, par exemple, à 8.3.
Comme la vis a un coef de dilatation + faible elle ne va passer que de 8 à 8.15 donc tu vas te retrouver avec un "jeu" de 0,15 mm entre les deux et donc s'il y a du jeu il n'y a plus de serrage.
CQFD
Bon, ne prends pas mes chiffres au pied de la lettre, mais c'est de la physique donc c'est in-con-tour-nable !

 

FLAK, par Arsenic

Oyé Oyé frmistes !
L'heure est grave (c) Ca peut plus durer (tm) !!!
REVOLTONS-Nous amis motards !
Ulcérés par la terreur que fait régner le Komité sur la communauté depuis [trop] longtemps, et l'ambiance délètère qui en découle, NOus avons décidé, avec qq jeunes loups contestataires motorised en BDN mixer (dont, vous le comprendrez bien, je tairai les noms), d'entrer en dissidence avec pour objectif de renverser ce repaire décadent et nausébond de VCMADB et autres fossiles en kéké aprilia ;o), infesté de béhémistes [trop] sûrs de leur cardan eurkk eurkk....
FO réagir !!!
C'est ainsi que nous vous annoncons la création de Notre Mouvement de constestation :
================> Le "FLAK", alias Front de Libération Anti-Komité ...
Notre groupuscule (enfin aux yeux du Komité), le FLAK donc, a déjà intenté ses 1eres actions de sape :
- détournement du financement occulte du Komité sous prétexte d'organisation d'une pseudo-manifestion alias NC (la plupart des chèques envoyés à B., en fait une Bal bidon, ont déjà été interceptés..)
- Constitution (en cours) de la BL (Black List) par l'identification des membres secrets du Komité, au moyen des informations fournies par qq indics bien placés, et notamment une, que dis-je, LA Taupe infiltrée en son sein (wwouaarrrfff couchés :D)... stooppp je n'en dirai pas plus pour ne pas nuire à sa sécurité !
- Torpillage en règle de la NC01, par envoi de faux mails usurpant l'identité aux pré-inscrits (vous aurez d'ailleurs remarké que la liste a disparu du site "officiel" :o], intoxication et désinformation vers de fausses URL (que vous avez du voir passer d'ailleurs) NC01, + spam et mail bombing sur toutes les ML egroups des 10 BDN les + vendues, news, et autres sites MC etc... les conviant chaleureusement à participer, avec tournée Kimouss générale offerte gracieusement par l'organisation à tout le monde en guise de bienvenue :))
- Tentative de déstabilisation du pool parigot (où on a localisé une partie de l'aile "dure" du Komité) par intoxication quant à à la date de leur RV quotidien au PT. ....
Bref nous sommes fiers des actions déjà menées, mais nous avons besoin du soutien pour lutter contre la toute-puissance du Komité : SOUTENEZ le FLAK en envoyant informations, dénonciation, chek ou cotisation, n° de CB de béhémiste (tant ka faire, autant prendre les friqués :o), etc.... à flak@hotmail.com
Le Komité voit son règne s'achever, le Komité au BUCHER, le Komité SUXX, l'union fait la force, et ensemble, frmistes, nous VRAINCROOONNNNNNSS !!!

Poële aux oignons.

 

Flat (01), par Stan

Bon, je te parlerai du R1100RT car j'ai eu l'occasion d'en possèder un: un 75ème anniversaire.
Je m'étais payé mon rêve !

> j'étais tenté d'acheter une bm pour
> le confort et j'ai donc essayé la nouvelle
> R 850 RT le week end dernier.

Déjà question confort, on est mal barrés.
La selle du R1100RT est un vrai supplice si tu cumules les bornes.
Première chose à faire, la faire rembourrer ou la remplacer par une version Komfort.
C'est la même sur le R850RT

> Moi qui n'avait jamais conduit une BMW
> j'ai été trés étonné par les vibrations que je
> trouve carrémment désagréable surtout quand

Boah, on s'y fait un peu.
Le vrai problème, c'est que a froid on sent le moteur souffrir, donc pas taper dedans et bien laisser chauffer.
Le problème, c'est que vu le poids de l'ensemble et si tu ne veux pas être en sous-régime, faut aller péter les 3500 tours, et ça se sent bien qu'il aime pas.
Pour le reste t'as plus de vibrations tant que le rodage n'est pas fini

> on monte dans les tours et d'autre part la puissance
> est quand meme un peu just.

Pour le coup, sur le 11, ça va, même si c'est moins que sur un 4 cyl.

> sinon siège agréable quomodo et surtout
> clignotant pas très commode.

On s'y fait vite, sauf klaxon et phares

> Quand à passer entre les files de voiture
> ca devient un peu un bon souvenir.

Tout faux !
La position des rétros permet de passer au plus juste sans trop de risques !

> Dernière chose le cardan qui déséquilibre légèrement
> la moto , ca fait bizarre.

Le couple de renversement
Boah, en roulant sans pbe
Pas contre le cardan est très sec parfois, quand à la bécane elle a des réactions particulièrements dures quand tu passes sur de mauvais revêtements ou en pente

> Déja je pense qu' il vaut mieux tabler sur une 1100

Yep, clair

> et personnellement en remontant sur mon TDM
> j'ai reapprecié la douceur de conduite , le gabari Vélo
> la puissance, les commodos et pas de vibrations

Puissance, fô pas exagérer non plus
Essaie le 11 d'une part
D'autre part, le RT doit bien avoir 80 kg de plus.

> elle a 2 ans et 25000 km, mais la BM etait carrement neuve

Justement pas encore dégrossie.
Elle n'a pas pu s'exprimer

> Est ce que un possesseur de 1100 pourrait nous
> faire part de son avis ?

Ex possesseur de R1100RT

> J'attendais beaucoup de cet essai et je suis donc decu
> car il y a peu de moto comparable a BMW

Bin si il y en a tant en qualité, qu'en finition, qu'en technologie, etc.
N'en déplaise à ces messieurs, SDG et Marco.
A commencer par Honda d'ailleurs...
Bon, allez, quelques remarques complémentaires :
- un flat BM demande du soin et un bon entretien mécanique, sinon....(vu la réputation des bécanes pas mal de mecs tapent dedans ou ne les entrtiennent pas correctement ni dans les temps et c'est une des première cause de pbes dessus)
- niveau câblage électrique, le faisceau qui passe au niveau de la colonne de direction, trop serré par les colliers et mal positionné se coupe et crée des faux contacts
- on ne peut plus faire sa mécanique dessus, faut un matos pointu qui coûte une fortune
- des problèmes à répétition.
- en cas de pépin faut de suite remonter à BM France ou Allemagne pour que ça bouge (demande à Serge ou Marco, ils connaissent les coordonnées par coeur. D'ailleurs encore merci les gars de me les avoir passées ça m'avait rendu un très grand service)
- un bon concess BM, reconnu, m'a dit "Mais mon pauvre Monsieur, aujourd'hui le top du top, c'est plus BM, c'est H......", c'est tout dire...(je précise qu'il avait mon R1100RT 75ème anniversaire, avec la totale, entre les pattes soit plus de 10 plaques de matos quand il m'a dit ça)
Bref, j'ai voyagé en BM et j'en suis revenu, moi aussi un peu déçu.
Je pense que le bon moyen pour rouler en BM et aimer vraiment en ce moment c'est avoir une R100 ou un K100 ou K1100, bref des modèles un peu anciens, sympas, où on peut encore intervenir, et se faire soi-même sa mécanique, comme Serge et Marco.
Perso, je suis nul en méca, alors j'ai du laisser tomber.

 

Flat (02), par Serge

> Ok pour le cure dent, mais j'attends tes
> cours pour voir. J'ai assisté au démontage
> du bras arrière et du contacteur de vitesse
> de mon RT, ben c'était pas piqué des vers...

Certes.
Mais ce que je veux dire, c'est que une R11 peut être intégralement démontée et remontée avec en tout et pour tout les outils de bord et des douilles (ou clés) de 15, 17 et 19.
Moyennant un peu d'expérience, on peut se passer de la clef dynamométrique (quoique, personnellement, j'aime pas).
On peut même se passer d'outils à la con, style pige de centrage de l'embrayage, si on est un tant soit peu soigneux.
A titre indicatif, pour le bras oscillant des R11, ya en tout et pour tout une dizaine de vis M6 à déposer, plus l'ancrage inférieur de l'amorto, le câble d'embrayage et l'étrier de frein AR, et tout l'ensemble roue+bras+arbre de transmission+boîte sort en une seule pièce.
Et là, l'embrayage, la BdV et la transmission secondaire sont directement accessibles.
Plus simple, tu meurs (si, ya plus simple: la MV Agusta, où la BdV est dans un tiroir -- mais on joue pas dans la même gamme de prix, là).
Evidemment, le contacteur, ce con, est planqué derrière l'ancrage du bras oscillant: faut dévisser les deux pivots du bras et leur contre- écrou.
15 minutes, chauffage compris.
Mais là, ya même pas besoin de déposer la boîte.

> Désolé. Je m'su'b'fouilllle.
> Bref, en clair : je donne mon avis et lui
> conseille de demander les coordonnées à Serge
> ou Marco.
> Escuzez le kiproko !
> Pour le reste, j'ai le cas de potes qui eux ont
> eu des soucis (contacteurs, > ABS, etc.) et qui
> ont du remonter systématiquement aux manitous, et
> ce même en période de garantie

C'est AMHA surtout un problème de conce.
Les R11 et les K11/12, entre l'ABS, l'injection, la suspension, sont quand-même des bécanes complxes, voire très complexes.
Le conce moyen, il a pas envie de se faire yéch à chercher au delà de ce que lui indique le Moditec, parce que c'est pas rentable, et il a pas plus envie d'argumenter auprès de BMW, parce que ça l'oblige à décrire précisément le problème, donc à chercher.
Et quand t'as un pépin, 9 fois sur dix, il va se contenter de répondre que "c'est normal", "ça va passer", "elle est en rôdage" ou que "c'est parce que vous la conduisez comme une japonaise".
Et avec le costard-cravate moyen, qui fait pas la différence entre un moteur à combustion interne et un éléphant rose, ça marche...

 

Flotteur, par Marco

> Mais, il y a un mais: pourquoi ça ne se passe *que* si je monte
>
au dessus de 7000 tours et que j'y reste un certain temps ? Ces trucs
> que tu mentionnes, ça devrait se produire à toutes les vitesses ?

Le flotteur sert à réguler l'arrivée d'essence venant du réservoir, alors si ton flotteur de niveau de cuve est mal réglé, il y aura soit toujours trop, soit toujours trop peu d'essence qui arrivera aux gicleurs via le pointeau et le puits, tu carbureras mal, mauvais mélange, et dysfonctionnements dans les plages extrêmes, trous à l'accélération ou noyage du moteur, le flotteur entrant là en butée trop tôt sans rien réguler et le trop plein éventuel se barrant par le reniflard du carbu.
Et si c'est le reniflard bouché, t'empêche l'effet venturi d'amener l'essence aux gicleurs.
Valavala.

Vive l'injec.

 

Fournalès (1), par Marco

>>> alors les BMistes, vous mettez quoi (peut être du WhitePower
>>>
qui s'appelle maintenant Wp a cause de l'analogie raciste...)
>> Dans l'ordre de préférence Ohlins-Fournalès-WP-Koni-EMC.
>> Ohlin c'est le top mais très cher, Fournalès très performant

>>
mais faut aimer, WP bon compromis des deux précédents, Koni
>>
meilleur rapport qualité prix, EMC bon rapport qualité prix.
> ça veux dire quoi "faut aimer" en parlant des Fournalès : c'est à
>
cause d'un comportement particulier ??

Voui, c'est comment dire... plus onctueux, moins sec qu'un combiné ressort classique.
Souple et doux serait le terme approprié je pense.
Çà, c'est pour le côté sensations, côté perfs, çà permet de bien mieux coller à la route, tu passes tout les watts, un peu raide sur petites imperfections cependant, mais sans pour autant dribbler ou que sait je.
Le premier que j'ai monté sur un dr, au premier viron un peu vite je me suis dit "putain, cool çà passe dis donc!! (proutprout)" alors que je pensais être largement au dessus de mes pompes... :))
Avec le K11, çà complète très bien la rigidité naturelle de la brêle, en accélérant sur du pavé par exemple, pas d'effet de choc sur toute la brêle, tu absorbes les chocs et passes la puissance tranquille, sans en laisser une miette...
Mais, tout le monde est pas partisan d'un ressort "air", arguant que çà se dégonfle... bon, moi je veux bien, mais çà m'est jamais arrivé, alors... c'est p'têt sicologique... :))
Enfin, à régler, c'est délicat au début, faut régler en fonction du poids, solo/duo, de ta conduite, et de ce que tu as à l'avant... c'est pas évident, surtout si l'origine n'était pas réglable, tu dois apprendre à régler un amorto digne de ce nom et pas subir un truc prémaché...

> Sur quels arguments objectifs les Öhlins sont mieux ?

Qualité de fabrication, réglages tout azimut.
Inconvénient: prix et appartient à yam... ;o)
Et ils sont pas mieux que des Fourna, ils sont différents... :))

 

Fournalès (2), par Pascal

> ça veux dire quoi "faut aimer" en parlant des Fournalès : c'est à
> cause d'un comportement particulier ??

Ouais.
T'as tendance à être berce par les ptites irrégularités de la route, par contre çà avale parfaitement tous les gros trous/rainures etc.
Si t'as un gros bateau c'est nickel. Perso j'ai un peu de mal à m'y faire.
Inconvénient: pression a faire tous les mois, ou dès que tu modifie la charge (bagages, passagère ou les 2): pour les pneus aussi, mais c'est facile.
Pour le Fournalèche, fo la pompe HP.
Perso sur le R11 j'ai pas encore trouvé mes marques par rapport aux daubes de chez Showa qui équipaient la machine d'origine: la machine est - bien guidée sur un réglage solo (a - que les roulement du cardan aient fatigue depuis).
La roue avant "déjauge" à l'accélération.
Ou alors je raidis tout à mort, le comportement de la bécane redevient celui d'origine mais je suis assis sur un bout de bois.
Only MHO, mais j'ai l'impression que les amortos que j'ai ne sont pas spécifiques a ma R mais font RT et RS aussi.
D'ou quelques "désagréments".

Serge, t'en penses quoi de ton amorto AV sur la RS?

> Sur quels arguments objectifs les Öhlins sont mieux ?

Techniques. Le best-of, une plage de réglage faramineuse.
Relativement inutile hors compète.
Voir carrément le souk si t'a essaye de régler les amortos pifométriquement sans prendre de notes.

 

Fournalès (3), par Serge

> Serge, t'en penses quoi de ton amorto AV sur la RS?

Excellent. Avale les petites, les grosses, les moyennes et tout le reste.
Le confort d'un pullman et la tenue de route du TGV.
A l'occasion, j'essaierais bien avec un Fournalèche à l'arrière...

 

Fournalès (4), par Georges

> Le principe est joli et tout mais si j'ai bien compris c'est un amorto sur
> lequel on peut régler uniquement la détente et la compression ? pas de
> précontrainte ??

Non, justement, on ne peut rien régler en hydraulique, ni détente, ni compression.
Et on peut même dire qu'on ne peut pas régler la précontrainte, puisqu'il n'y en a pas...

> dans ce cas quel intérêt par rapport à un classique pas cher style EMC?
> inusable?

L'intérêt, c'est que c'est un amortisseur à air.
L'air remplace le ressort, et pour le rôle qui lui est dévolu, l'air est beaucoup plus approprié qu'un bout de métal.
Un peu trop long à expliquer ici, mais il y avait un article là dessus dans un moto-légende de l'année dernière, je crois.
Par contre, faut que ce soit absolument étanche. Si l'air se barre, c'est comme si tu avais un ressort cassé...
C'est fabriqué avec des pièces de même qualité que ce qui est utilisé en aviation.
L'hydraulique n'est pas réglable, mais c'est moins gênant que tu pourrais le penser. En effet, sur un amorto à ressort, l'hydraulique sert pour partie à amortir les mouvements de la moto, et pour partie à amortir les oscillations parasites du ressort. L'air n'a pas d'oscillations parasites (ou alors, on parle d'une quantité qui passerait aisément par le trou du cul d'une mouche). Du coup, l'hydraulique d'un Fournalès n'a qu'un travail "noble" à effectuer, et pas à combattre les défauts d'un ressort à boudin.
Le seul réglage dispo sur un Fournalès, c'est la pression d'air à l'intérieur (avec une pompe spéciale).
Cà correspond davantage à un changement de ressort qu'à un réglage de précontrainte. Ou plutôt à un couplage des deux. Bref, c'est plus efficace et plus sensible qu'un simple réglage de précontrainte. ..