-S-

 

 

SAV, par Jacky

Salut,
J'avais remplacé les amortos d'origine (des vrais pompes à vélo) de mon 900 XJ par des Fournalès : excellent par rapport à l'origine (bon, c'est vrai, c'était pas difficile vu les merdouilles...) : meilleur confort et surtout tenue de route nettement améliorée.
De plus j'ai eu l'occasion de tester le SAV.
Deux ans après les avoir montés une rayure apparait sur l'un des tubes avec très léger suintement d'huile, coup de fil chez Fournalès qui me demande de retourner les deux amortos.
Retour chez moi au bout de 8 jours des deux Fournalès reconditionnés entièrement, avec montage de nouvelles bagues modifiées.
Le tout gratos alors que les amortos n'étaient plus sous garantie et devaient avoir dans les 60.000 kms !
Voilà, voilà.

Et c'est Français, Môôssieur !!

 

Scanning, par Julien

Connard repéré à 12 heures. Déboitage_Impromptu_Index>20.
Scanning DB immatric. en cours ........
ALERTE !!!
Record="Q. poiss. avec tél. mobile et ss clignos"
Date="17/11/2000 08:34:12 GMT+1"
Location="A4,+5.125,4-3"
AddInfo="doigt suite à appels de phares"
Connard connu.
Estimation risque ...... OK
contournement gauche et rétorsion possible.
? Val/Annul [val]
? Rétro lock [suivant]
? Portière AvD lock [val]
Armement du godillot bionique - djjjjiii - Godillot prêt.
>> Target à 10 heures. [GAAAAAAAAZ !!!]
>> Target à 9[val]*BLONK*
Objectif atteint.
>> Connard à 8 heures.
? Désarmement godillot [val]

La technique a fait des progrès.

 

Segment (1), par Magic

> Je viens de casser un segment sur ma moto (KTM 240 gs de 87 (c de l enduro 2T)).
> J'utilisais de l huile de synthèse en faisant un mélange a 3% mais on dirait que
> le segment a chauffé ( il a change de couleur d un côté).
> D ailleurs son epaisseur a beaucoup varier (réduite de moitié du côté de la
> lumière d échappement).
> Nota: le moteur a ete refait il y a un peu plus d une cinquantaine d heures (ce
> qui fait pas beaucoup)...

Quand tu monte un piston neuf, perces 2 petits trous de diam. env. 2mm en correspondance avec la barette qui sépare les 2 lumières d'échappement.(c'est le point le + chaud du cylindre.)
Par ces 2 petits trous va s'introduire un peu d'huile qui va lubrifier cette barette et ainsi éviter cette usure prématurée...

 

Segment (2), par Cyrille

> Je viens de casser un segment sur ma moto (KTM 240 gs de 87 (c de l enduro 2T)).

Pas de pot...
87 c'est pas la meilleure année chez KTM, ils étaient dans le rouge (pas la zone mais les comptes).
Maintenant ça va très bien pour eux.
Bref, beaucoup de casse moteur sur les GS de 86, 87, 88.
J'ai eu un 89, c'était déjà un peu mieux... mais j'ai passé plus de temps à côté à bricoler, que dessus à rouler...

> J'utilisais de l huile de synthèse en faisant un mélange a 3% mais on dirait que
> le segment a chauffé ( il a change de couleur d un côté).
> D ailleurs son epaisseur a beaucoup varier (réduite de moitié du côté de la
> lumière d échappement).

La surface frottantes des segments subit un traitement thermiques pour l'usure sur quelques micron/centième.
Une fois cette épaisseur détruite, le segment "fond".

> Nota: le moteur a ete refait il y a un peu plus d une cinquantaine d heures (ce
> qui fait pas beaucoup)...

Hormis un problème au remontage, est-ce que le moteur a été refait avec de l'origine ?
Cylindre Nikasil et piston KTM (ou Mahle) ?
Ton pot n'est pas trop fuyard ou percé au collecteur du cylindre ?
Il y a aussi un réglage important lors du remontage du cylindre, c'est le taux de compression. Il se règle en jouant sur différentes épaisseurs de joint d'embase et en calant la hauteur du piston par rapport au plan de joint de culasse du cylindre. Si la cote est trop grande, tu perds des watts, si elle est trop petite tu chauffes exagérément...

 

Simples, par Marco

> bah, suffit d'appliquer des règles simples
> 1) avant d'attaquer un aller retour tu feras
> 2) en montée seulement du attaquera
> 3) des virages aveugles et des camions tu te mefieras
> 4) des pti con en GTI et grosse BM encore plus tu te mefieras
> 5) avec les Impreza et toyota supra tu ne joueras pas
> 6) la trajectoire tu ne couperas pas
> 7) la tete froide tu garderas

T'as oublié: l'emplacement des arbres, tu noteras.
Ne passons pas à côté des choses simples.

Faut bien viser aussi, c'est dur la moto finalement.

 

Soie, par Ghislain

> Dis donc, tu l'as eu, toi, le Montblanc
> Meisterstück pour remplir les demandes
> de prise en charge sous garantie, quand t'as
> ach^H^H^H investi dans ta béhème ?

Celui qui est dans l'écrin en cuir avec tout plein de soie à l'intérieur?
J'ai recyclé la soie.
Prout!

Quelle élégance...

 

Soubrette, par Georges

> Marco. Pff, mettre un tablier... lopette.

Non, pas lopette.
Soubrette.

Je ne suis pas selle que vous croyez.

 

Soupapes (1), par Georges

> j'ai un problème de mécanique depuis bien longtemps. J'ai acheté un 400 GSX
> de 1981, il y a deux ans. C'est la deuxième fois, que je refais le moteur.
> La première fois, j'ai grillé une soupape. Je pensais avoir été trop vite
> avec, mais la deuxième fois, je ne sais pas pourquoi.
> Je pense que le problème vient de mes pots d'échappement, ils ne sont pas
> d'origines. Il sont assez long (ce sont des ducati), je suppose que le ic
> sont les chicane ???? Les gaz ne doivent pas s'évacuer facilement, enfin je
> n'en sais rien.

Le problème de soupape grillée vient d'une surchauffe.
Il y a généralement deux causes possibles.
La plus commune, c'est un manque de jeu aux soupapes. En effet, la soupape d'échappement ne se refroidit que par contact avec la culasse. Le problème est moins grave avec les soupapes d'admission parce qu'elles sont aussi refroidies par le mélange air essence d'admission, qui est froid. Par contre, l'échappement n'a pas cette chance, puisque rien d'autre que la culasse ne peut les refroidir.
Une autre cause possible, si tu as grillé deux fois la même soupape: le siège est peut être abimé, c'est à dire trop étroit (pas assez de surface de contact pour bien évacuer les calories), ou inégal (déformation du siège ou de la soupape, donc encore une fois surface de contact trop faible).
L'hypothèse des pots d'échappement est également possible.
Le problème dans ce cas ne viendrait pas d'une difficulté des gaz à sortir, bien au contraire. Un échappement trop libre conduit également à une surchauffe des soupapes d'échappement. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle il est facile de descendre un moteur en roulant en échappement libre.
Contrôle donc si tes pots ne sont pas trop libres, c'est à dire avec peu ou pas de chicane, ou un diamètre intérieur trop important pour ta moto.
Tu as peut-être tout simplement monté un pot conçu pour une 1000 sur ton 400. Le volume de gaz à évacuer n'est pas du tout le même !
En tout cas, vérifie les sièges de soupapes avant de bazarder ton pot. Il est possible de les faire rectifier par un professionnel (pas possible pour le bricoleur: çà demande des outils spéciaux très coûteux: trois fraises coniques avec des angles très précis spécifiques à chaque machine, donc c'est moins cher à faire faire qu'à faire soi-même, une fois n'est pas coutume)
Une autre hypothèse: le réglage carbu.
Si tes bougies sont vraiment très blanches (comme de la neige), tu as eu une surchauffe due à un mélange trop pauvre, mais tu aurais du normalement t'en apercevoir car ça provoque des trous à l'accélération, un ralenti instable, voire des amorces de serrage, bref, une bécane qui déconne complètement.

 

Soupapes (2), par Jean

> d'ailleurs la raison pour laquelle il est facile de descendre un moteur en
> roulant en échappement libre.

Ce n'est pas seulement un problème de libre ou pas, c'est un problème d'accord entre le pot et le moteur pour que, disons, l'ouverture de l'échappement corresponde à un "creux" dans les ondes acoustiques de l'échappement.
Sinon, l'évacuation se fait mal, les gaz brûlants stagnent et brûlent la soupape.
C'est visible sur un 2 temps par une perte de puissance, sur un 4 par une soupape grillée...